NEWS / ACTUS

Après l’École de Tersac, l’Institut Bois Robert !

Après l’École de Tersac, l’Institut Bois Robert !

Après 10 ans de bons et loyaux services (Communication globale / Stratégie / Création de tous les supports) pour l’École de Tersac (Lien site) et ses directeurs Olivier Gautier et Dominique Gorioux, Les Stratégies Primitives œuvrent dorénavant pour l’Institut Bois Robert et son nouveau directeur Benoît Patier,a ancien partenaire de Tersac !

Au programme : reprise en main de la communication tous supports, aide au design de l’offre et accompagnement en visibilité.

Première mission : redesign du logo. Nous avons décidé d’un commun accord avec l’Institut Bois Robert de reprendre le blason emblématique de l’école créé en 1968 – clin d’œil au retour de l’uniforme – et l’avons simplifié et remis au goût du jour.

L’Institut Bois Robert est un internat permanent privé, à Angers, qui revendique la réussite personnelle et scolaire de ses élèves.

Pour en savoir plus : site internet & page facebook.

 

Un article sur l’Insitut Bois Robert ici.
Extrait :

« L’Institut Bois-Robert est un internat permanent privé, créé en 1968, à Bécon-les-Granits. Aujourd’hui repris par Benoît Patier, qui succède à son frère Jean-Marie, tous deux fils du créateur, et Véronique Crochet, l’institut se renouvelle et se positionne comme un internat soucieux de la réussite scolaire et personnelle de ses étudiants.

La dimension internationale que porte Benoît Patier, qui revient de plusieurs années aux États-Unis, est aussi mise à l’honneur.

« Dans le courant de l’année, un véritable cursus international, avec possibilités d’études à l’étranger, sera proposé. Une délégation américaine se déplacera les 13 et 14 septembre, à Bécon, pour entamer ce partenariat. D’ores et déjà, un groupe de 17 élèves chinois viendra compléter l’effectif dès ce mois-ci », explique le nouveau directeur.

Traditions et innovations

« En regard du débat actuel sur l’école et notamment la tenue, l’Institut Bois-Robert va réinstaller l’uniforme. Un choix qui affiche le positionnement de l’école, celui de la tradition. »

Tradition mais aussi innovations pédagogiques au bénéfice des élèves, avec notamment la mise en place d’un planning à l’anglo-saxonne. « Cours le matin, activités l’après-midi, implication de l’équipe dans l’épanouissement des élèves », ajoute Benoît Patier.

Ainsi, les heures d’enseignements académiques seront suivies d’un temps d’activités, puis d’une période de tutorat et d’études encadrées par des professeurs. L’équipe actuelle sera étoffée de nouveaux enseignants, de personnel encadrant et d’animateurs qui auront pour mission d’organiser et d’enrichir la vie de l’internat, et une nouvelle équipe sera dédiée à la vie de l’internat durant les week-ends, avec un calendrier d’activités sur le campus. C’est donc une école aux allures anglaises qui va revoir le jour en Anjou.

Benoît Patier s’est aussi inspiré du modèle de l’école de Tersac, rachetée depuis peu par un groupe d’éducation supérieure (Diderot Éducation). C’est ainsi que plusieurs enseignants et encadrants de Tersac viennent rejoindre le projet de Bois-Robert, forts de leur expertise en matière de pédagogie et d’accompagnement.

« C’est la philosophie chrétienne qui a présidé à la création de l’école, avec laquelle Bois-Robert compte renouer en souhaitant instiller chez les élèves des valeurs spirituelles qui paraissent essentielles », précise le directeur. » CREDIT OUEST FRANCE.

Nous vous en dévoileront plus lors de la rentrée 2018/2019 !